SF - Japantown

San Francisco – Little Osaka, le japantown de San Francisco

*** *** *** ***

Le plus : ambiance et architecture

Le moins : un peu trop de béton…

Conseil de visite : à visiter en journée

Incontournables : faire du shopping au centre commercial, visiter le Japan Center, découvrir la multitude de petites boutiques très kampaïs, visiter la cathédrale Saint Mary’s of the Assumption

*** *** *** ***

Amateurs de culture, de jeux ou de cuisine japonaise ? Fans de mangas ou de thé vert ? Kampai ! Vous êtes au bon endroit ! Moins célèbre que l’incontournable Chinatown de San Francisco, ce quartier mérite que l’on s’y attarde au moins 1/2 journée.

La communauté japonaise de San Francisco est la plus ancienne des États-Unis mais également la plus grande. Les premiers japonais arrivèrent ici au début des années 1860 mais ce n’est qu’en 1906 que le quartier vit le jour après le terrible tremblement de terre qui dévasta la ville : les japonais construisirent des lieux de prières, ouvrirent des restaurants et des boutiques typiques de leur pays.

DSC_0062_tonemapped-2

Mais durant le conflit de la seconde guerre mondiale, le Japon fut déclaré ennemi public n°1 et de nombreux citoyens sino-américains furent injustement emprisonnés dans des camps d’isolation transformant profondément le visage et l’ambiance du quartier. Aujourd’hui, ce quartier très vivant organise régulièrement des événements autour de la culture, de la cuisine et de l’art japonais.

C’est donc par une matinée ensoleillée que je suis arrivée dans ce quartier très calme et plutôt propre où se dresse au centre d’une jolie place une pagode de 30 m de haut entourée de quelques cerisiers : la Peace Pagoda réalisée en béton par l’artiste Yoshiro Tanigushi incarnant l’art japonais fut offerte par la ville d’Osaka à San Francisco.

Hormis la pagode, quelques bâtiments à l’architecture plutôt typique et quelques panneaux écrits à la fois en caractères hiraganas et en alphabet roman, pas grand chose à dire en plus sur ce quartier… Ne manquez pas toutefois de faire un tour au centre commercial qui abrite un tas de restos japonais et de petites boutiques kawaï (entendez par là super mignonnes) remplies de gadgets insolites, de bijoux, d’objets de décoration, de figurines et de trucs inutiles.

SF - Japantown
SF – Japantown

Si j’ai trouvé la visite du Japantown très sympa, j’ai néanmoins eu un vrai coup de cœur à quelques pas de là pour la cathédrale Saint Mary’s of the Assumption : construite en 1971 en béton brut, l’édifice est simple, épuré et imposant. Sans oublier son intérieur, magnifique, splendide et immense : la lumière naturelle y éclaire délicatement les nombreux vitraux colorés tandis que la hauteur sous plafond semble s’élancer à l’infini vers le ciel.

Petit tour en photos ci-dessous.

SF - Saint Mary's of the Assumption
SF – Saint Mary’s of the Assumption
SF - Saint Mary's of the Assumption
SF – Saint Mary’s of the Assumption
SF - Saint Mary's of the Assumption
SF – Saint Mary’s of the Assumption
SF - Saint Mary's of the Assumption
SF – Saint Mary’s of the Assumption
SF - Saint Mary's of the Assumption
SF – Saint Mary’s of the Assumption
SF - Saint Mary's of the Assumption
SF – Saint Mary’s of the Assumption
SF - Saint Mary's of the Assumption
SF – Saint Mary’s of the Assumption
SF - Saint Mary's of the Assumption
SF – Saint Mary’s of the Assumption

Envie de laisser un commentaire ?