Balade exotique dans le Chinatown de San Francisco


Ce quartier très animé est une attraction phare de la ville où est établie depuis 1849 la plus grande communauté chinoise hors d’Asie venue ici dans l’espoir d’une vie meilleure. Dans cet univers exotique haut en couleur, je plonge aussitôt dans une sorte de paradoxe : si tout me donne en effet l’impression étrange d’être en Chine, je suis pourtant bel et bien sur le sol américain. Pourtant, certaines personnes vivant ici ne parlent pas un mot d’anglais et lisent uniquement une presse imprimée en sinogrammes traditionnels tandis que l’ambiance, les échoppes, les apothicaireries, les restaurants, les sons et l’architecture participent à ce joyeux dépaysement !

Quoi faire durant votre virée ici ?

Entrer dans une épicerie ; découvrir la nourriture séchée, des crevettes aux racines en passant par des insectes ou des champignons ; goûter un repas sur le pouce à base de dumplings, se laisser transporter par l’ambiance exotique… La rue principale est Grant Avenue, l’une des artères les plus vieilles de San Francisco qui présente à son extrémité une porte rouge surmontée de deux dragons dorés et encadrée deux statues de lions : la Dragon Gate.

Des toits aux lampadaires en passant par des bâtiments en formes de pagodes ou des lampions flottants dans l’air, tout concourt à donner un aspect typique à ce quartier dont les rues et les passages portent des noms inscrits à la fois en anglais et en chinois. Le long de Grant Avenue se succèdent ainsi de nombreuses boutiques présentant un assortiment de bric-à-brac, de précieux vases, des estampes, des bijoux en jade, des lampions ou encore des soieries… Des herboristes proposent également des poudres et des potions aux vertus curatives, des rhumatismes à l’impuissance tandis que certaines échoppes proposent de la réflexologie plantaire ou des séances d’acuponcture pour quelques dollars.

San Francisco Chinatown 110

Ne manquez pas de passer par Ross Alley, l’une des plus petites ruelles du quartier telle qu’elle était au moment de la ruée vers l’or, si étroite que la lumière peine à se frayer un chemin. C’est une artère intrigante avec ses fresques murales qui racontent la vie de la communauté chinoise. Aujourd’hui, sa popularité est liée à la présence de la Golden Gate Fortune Cookie Factory, une usine qui fabrique à la chaîne des fortunes cookies, ces délicieux gâteaux secs contenant des petits messages de la destinée variant de simples dictons de sagesse à des numéros de loterie !

usa - etats unis - californie - california - san francisco - pix from the roads - elodie cabrera - blog de voyage - chinatown - lampion - quartier chinois de san francisco - lanterne chinoise - dépaysement

San Francisco Chinatown

Je vous conseille aussi d’aller faire un tour du côté de Stockton St. qui présente un aspect un peu plus authentique de la vie locale : l’occasion de voir des joueurs de cartes ou de mahjong installés dans un parc, des personnes en train de faire du tai-chi ou d’assister à la préparation traditionnelle du canard laqué.

San Francisco Chinatown 107

En plein cœur de ce quartier singulier, je remarque un bâtiment qui se distingue de tout ce faste asiatique avec son architecture faite de briques rouges : il s’agit de la Old Saint Mary’s Cathedral qui fut la première cathédrale californienne inaugurée en 1854. Construite à la demande de l’archevêque de San Francisco, elle fut dessinée d’après les plans d’une église gothique de Vich en Espagne, la ville originaire de l’archevêque.

usa - etats unis - californie - california - san francisco - pix from the roads - elodie cabrera - blog de voyage - chinatown - lampion - quartier chinois de san francisco - lanterne chinoise - dépaysement

San Francisco Chinatown

Faut bien avouer que malgré le côté touristique du coin, ce quartier a du charme. Un incontournable de San Francisco que je vous recommande vivement !

By Elodie Cabrera
Live, Love, Smile & Travel !

Envie de laisser un commentaire ?