Reno, univers du jeux : la version miniature de Las Vegas


Colonisée vers 1858 après la découverte d’un important gisement d’argent tout proche, cette petite bourgade installée au pied de la Sierra Nevada s’appelait alors Lake’s Crossing : renommée Reno en 1868 en l’honneur du Général de la guerre de Sécession Jesse Lee Reno, elle est aujourd’hui surnommée « la plus grande petite ville du monde ».

A peine arrivée, Reno me rappelle la trépidante ville de Las Vegas en version miniature quoique beaucoup défraîchie et nettement moins délirante. Ici, Virginia Street est à Reno ce que Le Strip est à Las Vegas : c’est le long de cette artère plutôt modeste que se concentrent les quelques casinos de la ville et des boutiques aux vitrines souvent poussiéreuses et désuètes.

On y trouve aussi comme à Vegas quelques weddings chapels située au rez-de-chaussée de certains immeubles sans grand charme mais il faut que vous sachiez que si l’on se marie à toute heure à Las Vegas, on divorce aussi vite à Reno qui s’est d’ailleurs fait une spécialité des ruptures rapides sans s’encombrer de trop de formalités…

Étape d’une seule nuit sur ma route depuis San Francisco qui me mènera ensuite jusqu’à l’ancienne ville minière de Virginia City, la ville de Reno possède un certain charme que je vous recommande de venir palper vous aussi le temps de quelques heures (ou plus !) si vous passez dans le coin.

Envie de laisser un commentaire ?