Le Dernier Empereur (1987), Beijing – Chine


Réalisée en 1987 par Bernardo Bertolucci, cette œuvre cinématographique italienne fut principalement tournée dans la Cité Interdite située dans la ville de Pékin (Beijing) en Chine. Bernardo Bertolucci fut ainsi le premier réalisateur occidental a recevoir le soutien du Gouvernement chinois pour cette super production qui lui permis de filmer l’intérieur de la Cité Interdite (fait inédit) et de trouver près de 19 000 figurants sur place. A sa sortie, le film connu un véritable succès et reçu 9 Oscars.

La Cité Interdite

Une telle splendeur laisse sans voix !

Sorte de ville dans la ville, ce domaine de 72 hectares installé au cœur de l’ancienne capitale Ming était considéré comme le centre de la Terre. Des douves larges de 52 m et une muraille pourpre haute de 10 m protègent cet endroit sublime composé de 980 bâtiments et ponctué à chaque angle de puissantes tours de garde délimitant ainsi un périmètre de 750 m d’Est en Ouest sur 960 m du Nord au Sud.

pix from the roads - elodie cabrera - blog de voyage - blog - chine - china - cite interdite

Beijing – Cite Interdite

Synopsis

En 1908, Pu Yi est nommé empereur de Chine à l’âge de trois ans sur l’ordre de l’impératrice douairière de Chine Cixi. En 1912, alors que la République de Chine est proclamée, Pu Yi est déchu : il est cependant autorisé à conserver son titre uniquement dans l’enceinte de la Cité Interdite, un immense site impérial situé au cœur de Pékin où il grandit entouré de ses courtisans, ignorant tout du monde extérieur. Il sera sa vie durant le jouet des événements qui agiteront constamment son pays : guerre intérieure entre nationalistes et communistes, invasion japonaise… Naïf, il se discrédite notamment en acceptant de devenir l’empereur du Mandchoukouo au Japon. Après la victoire des maoïstes, il est emprisonné. Il finit sa vie libre et comme jardinier à Pékin

pix from the roads - elodie cabrera - blog de voyage - blog - chine - china - cite interdite

Beijing – Cite Interdite

Envie de laisser un commentaire ?


A propos Elodie Cabrera

Citoyenne du monde, globe-trotteuse affranchie et passionnée de voyages, le blog Pix From the Roads est né de la volonté de combiner et partager mes échappées belles en mots et en images.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

three × five =